Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2014

NANNY BLÉDINA

BLEDINA0001.jpg

Une pub rétro signée Flingo : big boobs & p’tit négro !

0n se souvient de la chanson de Pierre Vassiliu :

Un jour pendant la tétée trouvant la nounou un peu plate

Il lui souffla dans les nénés jusqu’à c’que la nounou éclate

Là y a pas lieu.

Commentaires

Les gougnafiers gaucho bien-pansements qui ont étriqué les Tex Avery lors de leur sortie en DVD s'empresseraient sûrement de faire la même chose ici en tipp-exant le petit maraud ébène du dessin ! Et que dire des féministes ! Le politiquement correct a décidément triomphé sur l'humour.

Écrit par : Fric-frac | 18/11/2014

Comment ne pas recourir à Boileau quand on découvre un commentaire fumeux à un dessin clair et souriant :
"I1 est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d'un nuage épais toujours embarrassées ;
Le jour de la raison ne le saurait percer.
Avant donc que d'écrire, apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L'expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément."

Écrit par : rategonde | 22/11/2014

En tout cas, merci Flingo pour ce dessin qui illustre avec finesse une extase supplantée par une autre extase. Emerveillée par son nourrisson, la petite maman ne sent même plus qu'on prend des gants pour la caresser. Elle a les seins ailleurs...

Écrit par : rategonde | 22/11/2014

Où suis-je ? Que fais-je ? Qui suis-je ?

Écrit par : rategonde | 22/11/2014

Les commentaires sont fermés.