Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2014

LE 2 FÉVRIER 1943…

cross1.jpgLe 2 février 1943, des chars T-34 de l’Armée rouge à carapace étoilée se meuvent maladroitement comme de grosses tortues aveugles dans la zone industrielle du nord de Stalingrad, patinant dans la neige épaisse, brisant comme du petit bois les armatures métalliques et le béton de l’usine où les hommes du général Strecker sont retranchés et résistent toujours…

Tout cela on le voit dans Cross of Iron, un Peckinpah magnifique qu’au train où vont les choses Manuel Valls va pas tarder à faire interdire au nom des valeurs républicaines. Pensez, montrer des soldats de la Wehrmacht sous un jour avantageux, sous un angle un peu sympathique...

Ach ! Le rire énorme du stuffz Coburn lorsque, piégé, il tente une ultime sortie façon Butch Cassidy et le Kid, emmenant en guise de peloton résiduel le peu fiable Maximilian Schell : « Je vais vous montrer comment se gagne une Croix de fer ! » lance Coburn à l’hauptmann poltron. Car si on répète à l’envi dans ce film de 1977, concession à l’esprit dérisionnel du temps, que la Croix de fer n’est qu’un morceau de ferraille sans valeur, il y est aussi fortement montré que c’est pas la queue du Mickey et qu’il faut des couilles pour la décrocher.

Grâce à Dieu il reste à Coburn son pépécheu fétiche, celui-là même prélevé au début du film sur son propriétaire d’origine un bolcho envoyé ad patres, et avec lequel il entend bien se tracer le chemin du retour jusqu’au Vaterland… (Sur les 91000 prisonniers faits à Stalingrad par les Popovs, 5000 seulement revirent l’Allemagne.)

Les combattants comme Coburn et sa poignée de reîtres hirsutes rescapés du glorieux 11e corps d’Armée, aimaient d’amour le PPSH-41 (dit pépécheu ou pépécha), pistolet-mitrailleur sublime conçu par Shpaguine et fabriqué massivement dans les arsenaux soviétiques pour la contre-offensive.

cross2.jpg

Avec son chargeur vache-qui-rit 71 portions cher à Staline, sa boîte de culasse basculante en tôle emboutie, son manchon refroidisseur trous de gruyère, sa crosse en peuplier marmoréen aussi dur que le bois de la tête à Johnny, ce flingue a la même beauté rustique qu’un MP18, on baigne en pleine esthétique schmeisserienne. S’ajoutent à cela sa cadence de tir pouvant s’élever à 900 coups la minute égalant celle d’un Mini-Uzi, la possibilité d’un graillage à la mauser 7,63 mm si on est à court de tula tokarev 7,62 mm... On comprend l’attrait irrésistible qu’exerçait le PPSH-41 sur les soldats allemands qui n’en manquaient jamais la captation.

Hormis une scène de turlute grand-guignol qui peut indisposer (quand Coburn et ses desperados de première ligne rencontrent une troupe de femelles ruskovs enragées), Cross of Iron je le répète est un Peckinpah magnifique, dans la même veine que The Wild Bunch, à revoir de toute urgence avant que Manuel Valls ne refasse une crise d’acné.

Commentaires

Cette article est la preuve si besoin étaient que le sieur Flingobis n'est qu'un facho!
Je méprise les fachos surtous ceux du FN-F-HAINE!

Écrit par : Gondolo | 29/01/2014

c'est fautes de conjuguaison grosses hier ("si besoin étaient") leste à panser kill ç'agis du sieurre Blindman/Girré qui ce diçimule derriaire le phseudonîmes de Gondolino??????????????????????????

Écrit par : BabyFlasque93 | 30/01/2014

Je ne crois pas. Je pense qu'il s'agit plutôt de Klaatu qui naguère usurpa l'identité de Breccio gras-double sur le blog du vrai moi, c'est-à-dire moi.

Écrit par : Tepepa | 30/01/2014

Arrêtez de faire des hypothèses foireuses sur l'identité de Gondolo (avec qui on se gondole pas du tout), mais concentrez-vous sur cette superbe figure de Coburn en Allemand, pas victime, pas romantique mais redoutable guerrier !

Écrit par : LeRetourDeKillBill | 30/01/2014

J'ai plutôt l'impression qu'il faut plutôt se concentrer sur "le PPSH-41 (dit pépécheu ou pépécha), pistolet-mitrailleur sublime". C'est lui qui est "aimé d'amour" ! Admirez la description qui suit ! Pour ma part, c'est elle que je trouve sublime !

Écrit par : rategonde | 04/02/2014

Hé flingo, le vrai moi n'aurait jamais parlé de la sorte !

Écrit par : Tepepa | 05/02/2014

Le vrai toi le faux toi le vrai faux toi le faux vrai toi le toi-toi mon toit qu'est-ce qu'on en a à foutre, connard ! :)

Écrit par : Flingobis | 06/02/2014

Je suis sûr que t'as même pas vu "Croix de Fer", banane ! (Je l'écris en français pour que tu comprennes pauvre cloche !)

Écrit par : Flingobis | 06/02/2014

Mais si je l'ai vu abruti !

Écrit par : Tepepa | 06/02/2014

Dis donc merdeux tu pourrais être poli ! Tu l'as vu en rêve je suppose car j'ai jamais rien lu de toi là-dessus. De toutes façons ça reste surdimensionné pour tes compétences.

Écrit par : Flingobis | 07/02/2014

Flingobis, ce n'est pas le vrai moi qui te traite d'abruti. Tu as beau être pénible, jamais je ne me permettrais de porter "à teinte" à tes cheveux blancs!
Mais mon double maléfique a raison sur un point: j'ai bien vu Croix de Fer, et je vais te surprendre ce week-end en en donnant sur mon blog une analyse idéologiquement pas si éloignée que ça de la tienne. :)

Écrit par : Tepepa | 07/02/2014

Alors là je serais curieux de voir ça !

Écrit par : Flingobis | 07/02/2014

mois je coné le verre étable tepiepla ,sait un cas dragée nerf graçouillet eaux orailles déccoler lol mdnrrrrrrr mes malgraisse ont phisyque hun gras il à crayer un trés ban sitte sûre le ouesseterne dont jus tillize pour mont mémmoir alu n'hiver cité(oui s'apparaît pa mes jean né dent le sigarre(!!!!!!!&!& wallah la dresse pour toulé culs rieux: tepepa.blogspot.com/////////////////

Écrit par : BabyFlasque93 | 09/02/2014

Les commentaires sont fermés.