Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2011

CŒUR DE BŒUF SUR LE SABLE

beefheart1.jpg

En 68, je suivais le samedi sur la 2 Bouton Rouge, la seule émission à l’époque de rock à la télé, présentée par un petit mec qui s’excitait vachement à son pupitre : Pierre Lattès. (Des rigolos, au festival d’Amougies, le surnommeront plaisamment Lattès-Ticule ! Ha ! Ha !)

Et c’est là que j’ai vu et entendu pour la première fois le regretté Captain Beefheart et sa clique. Sur la plage à Cannes, ils jouaient Sure ’nuff’ n’ Yes I Do. Voix hoquetante du California Beef et glissandos bottleneck de Ry Cooder, du ragoût électrique de haute graisse servi par des espèces de bushwhackers titubant et emplumés ! (J’ai tout de suite acheté le LP chez mon disquaire de l’avenue des Gobelins !)

Une guitare acoustique attire Casper. Une mandoline attire Wendy. Mais une guitare électrique attire Belzébuth.

Ouais, moi je dirais Belzébuth ou Saint Michel, c’est selon les sensibilités…

 

Commentaires

Wouah, c'est du tonnerre ! Ignorante que je suis, quel groupe ! Et en plus musicalement et plastiquement déconcertant ! Des gars qui sortent tout droit du XIXe siècle (pour leur tenue) et qui jouent du Blues électrifié sur une plage chic du XXe siècle !!!

Écrit par : Souris_117 | 28/05/2011

Je me doutais que ça te plairait ! Si tu veux je te trouve "Safe as milk" en CD. Le vinyle français 33 tours d'époque, avec la pochette cannoise, est devenu hors de prix.

Écrit par : Flingobis | 28/05/2011

Ooo, ces serait trop chouette, Flingo !^^

Écrit par : Souris_117 | 29/05/2011

J'aurais bien aimé être parmi le public... Fabuleux !

Écrit par : Puerkokillbill | 20/06/2011

Les commentaires sont fermés.